Message du Nouvel An 2023

29 décembre 2022

Au nom de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick (FTTNB) et de ses 40 000 membres affiliés, je tiens à offrir à tous les travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et de sécurité pour la nouvelle année.

L’année qui vient de s’écouler a été difficile pour les travailleurs. L’inflation n’a jamais été aussi élevée, ce qui a eu des répercussions sur le coût de nombreux biens essentiels comme l’huile de chauffage, le gaz, la nourriture et le logement. Bien des travailleurs ont connu une faible croissance salariale au cours des dernières années, ce qui signifie qu’ils accusent un retard de plus en plus important. Pendant ce temps, le gouvernement fédéral a apporté des changements visant à affaiblir le régime d’assurance-emploi, rendant plus difficile l’admissibilité aux prestations.

Une crise de recrutement et de rétention persiste dans le secteur public du Nouveau Brunswick, ce qui a des répercussions sur la santé, l’éducation et d’autres services publics dont tout le monde, y compris les plus vulnérables et les nouveaux arrivants au Nouveau Brunswick, dépend. Les nouveaux arrivants au Nouveau Brunswick décideront-ils de rester s’ils n’ont pas accès à des services publics de qualité?

De plus, les travailleurs à faible salaire du Nouveau Brunswick n’ont toujours pas accès à 10 jours de congés de maladie payés par année. Selon un rapport préparé par le CÉPA, plus de 41 % des travailleurs du Nouveau Brunswick gagnent moins qu’un salaire de subsistance et ont de la difficulté à joindre les deux bouts.

Les travailleurs s’unissent pour lutter contre ces défis en toute solidarité. La FTTNB poursuivra son travail à l’avant-plan de cette lutte en vue d’améliorer les salaires et les conditions de travail de tous les travailleurs du Nouveau Brunswick et de leurs familles.

Le mouvement syndical est une voix essentielle pour façonner nos communautés. En tant que mouvement, nous nous attaquons à des enjeux qui ont un impact sur tout le monde dont, entre autres, des milieux de travail sécuritaires, le salaire minimum, la sécurité des pensions et de la retraite, la protection des services publics et la défense du droit à la libre négociation collective. Notre promotion et défense des droits continue d’apporter des changements significatifs pour le mieux, mais nous avons encore du travail à faire. Nous devons rester engagés dans le projet à long terme visant à bâtir une province et une économie qui fonctionnent pour tout le monde.

Notre plus grande force est nos membres et notre passion. Je me réjouis à l’idée de travailler avec vous tous au cours de l’année à venir et de faire avancer les campagnes et les enjeux qui, nous le savons, font une différence.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Daniel Legere
Président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick
(506) 381-8969 (cellulaire)

La FTTNB se joint à la demande d’une enquête publique sur les contrats des infirmières et infirmiers d’agence

8 juillet 2024
Click to open the link

Le mouvement syndical célèbre des victoires historiques – mais la lutte n’est pas finie

21 juin 2024
Click to open the link

Syndicats du Canada : les travailleurs ont assez attendu l’adoption du projet de loi C-64, loi sur l’assurance-médicaments

18 juin 2024
Click to open the link

Des chefs syndicaux internationaux affirment leur appui aux syndicats et au peuple palestiniens

11 juin 2024
Click to open the link

Un pas de plus vers la création d’une assurance-médicaments universelle pour les Canadiens

4 juin 2024
Click to open the link

Fierté 2024 : Personne ne doit être laissé pour compte : égalité, liberté et justice pour tous

3 juin 2024
Click to open the link

À l’occasion de la Journée des travailleurs blessés, les syndicats du Canada veulent : Un travail en toute sécurité!

31 mai 2024
Click to open the link

Exhortons les députés provinciaux du N.-B. à suivre le leadership des députés fédéraux en adoptant à l’unanimité une loi anti-briseurs de grève

31 mai 2024
Click to open the link