La FTTNB se joint à la demande d’une enquête publique sur les contrats des infirmières et infirmiers d’agence

8 juillet 2024

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick (FTTNB) joint sa voix à celle d’autres organismes qui réclament une enquête publique sur les contrats des infirmières et infirmiers d’agence. D’ailleurs, le Comité législatif des comptes publics du gouvernement du Nouveau Brunswick et le Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick réclament également une enquête publique.

Le récent rapport du vérificateur général a mis en lumière certains aspects troublants de ces contrats. En fait, il a constaté des insuffisances, une mauvaise gestion et un manque de coopération de la part du Réseau de santé Vitalité en ce qui concerne la remise des documents demandés. Il a également constaté que ces contrats n’offraient pas un bon rapport qualité-prix.

« Les Néo Brunswickois méritent de savoir ce qui a fait défaut avec les contrats de soins infirmiers privés à but lucratif et pourquoi », déclare Daniel Legere, président de la FTTNB. « Les centaines de millions de dollars dépensés pour ces fournisseurs à but lucratif auraient été mieux utilisés pour recruter et retenir des infirmières et infirmiers à temps plein dans les provinces. Les infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick sont les moins bien payés du pays. »

Seul le gouvernement provincial est autorisé à mettre en place une enquête publique. Celle-ci serait menée par une commission indépendante et impartiale. La commission serait habilitée à convoquer des témoins qui déposeraient sous serment. Cette enquête permettrait d’établir tous les faits en vue d’assurer que ceux responsables de ces échecs soient tenus de rendre des comptes.

« Une enquête publique contribuera grandement à rétablir la confiance du public dans notre système de santé et notre système politique », ajoute M. Legere. « Elle montrera également l’engagement du Nouveau-Brunswick à s’attaquer aux enjeux de front alors que nous rebâtissons un système de soins de santé qui fonctionne pour tout le monde. »

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Daniel Legere, président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau Brunswick
(506) 857-2125 / (506) 381-8969

Le mouvement syndical célèbre des victoires historiques – mais la lutte n’est pas finie

21 juin 2024
Click to open the link

Syndicats du Canada : les travailleurs ont assez attendu l’adoption du projet de loi C-64, loi sur l’assurance-médicaments

18 juin 2024
Click to open the link

Des chefs syndicaux internationaux affirment leur appui aux syndicats et au peuple palestiniens

11 juin 2024
Click to open the link

Un pas de plus vers la création d’une assurance-médicaments universelle pour les Canadiens

4 juin 2024
Click to open the link

Fierté 2024 : Personne ne doit être laissé pour compte : égalité, liberté et justice pour tous

3 juin 2024
Click to open the link

À l’occasion de la Journée des travailleurs blessés, les syndicats du Canada veulent : Un travail en toute sécurité!

31 mai 2024
Click to open the link

Exhortons les députés provinciaux du N.-B. à suivre le leadership des députés fédéraux en adoptant à l’unanimité une loi anti-briseurs de grève

31 mai 2024
Click to open the link

Soutien unanime des députés pour le projet de loi anti-briseurs de grève – au tour des sénateurs maintenant

30 mai 2024
Click to open the link